Actualités Expositions

“Picasso et la bande dessinée” : l’exposition du musée Picasso-Paris

Exposition Picasso et la Bande-dessinée
Temps de lecture : 4 minutes

Présentée à l’Hôtel Salé du musée Picasso jusqu’au 3 janvier 2021, l’exposition “Picasso et la bande-dessinée” est une première dans son genre. Si l’artiste n’est plus à présenter tant sa popularité aujourd’hui l’élève au rang de légende, certains aspects de son génie sont encore à découvrir. Comment l’art de la bande-dessinée a influencé l’esthétique de ce grand maître ? Comment Manara, Gotlib ou encore Spiegelman se sont inspiré de lui ? Un magnétisme qui a marqué les anciens mais aussi la nouvelle génération d’artistes du dessin telle que l’illustratrice Marina Savani. Une richesse qui s’étend par-delà toutes les frontières et qui empêche définitivement de ranger Picasso dans une case.

Réserver votre billet au Musée Picasso-Paris pour voir l’exposition
Picasso et la bande-dessinée”

© Hôtel Salé – Musée Picasso-Paris – “Picasso et la bande-dessinée” – photo : solskinart

Picasso et la naissance de la bande-dessinée moderne

Picasso naît en 1881 à Malaga, ville située au sud de l’Espagne. C’est en 1890 environ que la bande-dessinée moderne voit le jour aux États-Unis. Une expression graphique et populaire qui a enrichi son imaginaire. On le sait très friand des aventures de Little Jimmy, de Spirou ou encore des Pieds nickelés.

C’est grâce à sa rencontre avec l’écrivaine et collectionneuse Gertrude Stein l’année de ses 24 ans que Picasso découvre l’univers de la bande-dessinée. Un visuel et des codes graphiques qui ne le quitteront plus. Une partie de l’exposition est dédiée aux dessins de jeunesse de l’artiste, montrant son goût pour la BD ainsi que ses prédispositions créatives. Tout était bon pour dessiner, morceaux de cartons, cahiers de comptes…

Planche de Little Jimmy - Jimmy Swinnerton
Little Jimmy – Planche parue dans la presse dominicale, 1911 ©Jimmy Swinnerton

Pablo Picasso était un accumulateur de biens de toutes sortes mais particulièrement d’ouvrages. À sa mort, l’absence de testament conduit les héritiers à léguer à l’État français de nombreuses choses, notamment le contenu de ses bibliothèques. Car oui, l’artiste possédait plusieurs bibliothèques dans ses différentes maisons. Et parmi les ouvrages présents, de nombreux étaient des bandes dessinées ! Étonnamment et comme le souligne Vincent Bernière, co-commissaire de l’exposition, il n’existe pas aujourd’hui de recherche sur le lien entre Picasso et ses lectures de bandes dessinées. Un champ qui promet de belles découvertes aux futurs universitaires passionnés.

L’influence de Picasso

©Philippe Geluck

Une chose est sûre, l’exposition “Picasso et la bande-dessinée” rend clairement compte de la popularité de l’artiste comme source d’inspiration mais aussi comme sujet de représentation ! Tout au long de l’exposition vous pourrez constater des références à son univers ou à sa personne parmi les autres oeuvres présentées. Vous pourrez contempler des oeuvres de Hergé, Reiser, Gotlib, Art Spiegelmann, Milo Manara, Enki Bilal, ou encore Geluck, pour ne citer qu’eux. Mais aussi découvrir toute une vague d’artistes contemporains s’inspirant du maître et d’anecdotes de sa vie.

© Musée Picasso-Paris – photo : solskinart

À noter également que tout un pan de l’exposition est dédiée à l’Histoire. “Songe et mensonge de Franco” est une salle qui relate le rapport du peintre à Franco. Courant 1937, il lui dédie une série de gravures dans lesquelles il dénonce la dictature se son règne. Un combat politique qui n’est pas sans rappeler les gravures dénonciatrices de Goya.

Pour finir…

Le plus étonnant mais aussi, et ce n’est que mon humble avis, ce qui est extrêmement intéressant et actuel, c’est que cette exposition fait la part belle aux nouveaux artistes. La bande-dessinée est un art qui n’est pas aussi “élitiste” que d’autres pratiques et c’est agréable de voir une telle profusion créative. La mise en scène de cette exposition et les oeuvres choisies témoignent de la richesse de la production de l’artiste mais surtout de son empreinte indélébile dans l’imaginaire collectif.

Un rendez-vous à ne pas manquer, pour peu que vous aimiez Picasso, la bande dessinée ou que vous recherchiez une exposition un peu différente !

Réserver votre billet au Musée Picasso-Paris pour voir l’exposition
Picasso et la bande-dessinée”

bande dessinée exposition Picasso
© Musée Picasso-Paris – photo : solskinart

Un peu de photo ? Voir l’article sur “Les 10 ans du photojournalisme” à la Villa Carmignac !